•  

     

     

     

    En Exposition

     

    Ceci est un montage je n'ai jamais reçu Alain Delon

    chez moi, pas plus que cette photo qui me représente

    dans un lieu qui est un montage aussi.

    Par contre les toiles représentées aux murs

    sont vraiment de moi.

     Alain Delon je l'ai vu pour la première fois

    en réel sur un vol allant aux Antilles,

    quand j'étais steward à Air France.

    je l'ai accueilli à bord en lui souhaitant la bienvenue.

    Il m'a serré la main et m'a demandé :

    "c'est un boeing 747 " je lui est répondu : oui,

    celà a été notre unique dialogue,

    pas de quoi faire un film,

    mais ce que je peux dire c'est que cet homme

    est vraiment "Magnifique"

    même s'il avait à ce moment plus de 70 ans,

    il a été d'une gentillesse et d'une classe incroyable

    pendant tout le vol et avec tous les membres

    de l'équipage.

    Puis un autre jour à l'aéroport Charles de Gaulle.

    Je partais pour Stockholm j'avais un peu de temps

    avant le décollage alors je flânais un peu en regardant

    les boutiques, puis je me retourne et je me retrouve nez à nez

    avec Alain Delon, il passa accompagné d'une personne

    pour aller au contrôle de sécurité, je le regardais déposer ses

    affaires sur le tapis roulant puis en passant sous le portique

    il le fit sonner ce qui veut dire qu'un objet métallique ou autre

    l'a déclenché, il fut donc obligé de passer par la fouille

    corporelle.

    Ce que fit une jeune femme agent de sécurité qui ne réalisait

    pas qu'elle était en train de faire ceci sur une star de cinéma.

    Elle ne le reconnut pas car elle n'eut aucune réaction aprés

    son passage. Toute cette scène je l'observais de loin.....

    Ce fut étrange ....

     

    En Exposition

           


    votre commentaire
  •  

    Texte sur l'amitié !....

     

     

    L’amitié ça se cultive, mais l’amitié n’est pas une plante, que l’on arrose,
    Pour moi, l’amitié, c’est la pensée, du présent du passé et  de l’avenir,
    Le plaisir de se rencontrer, de s’écrire ou de se parler.
    Mais ne doit avoir aucune attache pour la lier, elle doit être libre et s’envoler,
    là ou elle veut, là ou elle vit. là ou elle le  peut..... et vivre le temps
    qui lui sera donné. Pour s’épanouir si c’est sa destinée.....

    L’indépendance, est la chose la plus précieuse à mon idée.
    Ne pas souffrir et ne pas faire souffrir autrui, est le but que je désire tant.....
    Le reste n’a pour moi, que peu d’importance en réalité.

    Ceci n’est que le fond de ma pensée en ce qui concerne l’amitié.
    Car il m’a été donné, d’en souffrir et je ne le voulait,
    mais ainsi est fait ce Monde, c’est pourquoi je regarde ailleurs,
    car je suis presque sûr qu’il en existe d’autres, plus évolués
    ou ce mot de l’amitié, fait figure de pauvreté, car plus riche
    en est le sens, s’il est empreint de divinité.

    Pour ce qui est de la réalité d’aujourd’hui, je me sens libre d’y ajouter,
    que l’amitié n’est qu’un fétu de paille qui n’attend que le moment de brûler.
    Ceci n’est pas du pessismisme, mais du moins une forme de réalisme
    qui comme un buvard  absorbe l’encre de notre vie........

     

    Alexandre TCHERNOBROVKINE

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique