•  

    Ma pensée sur le mot "Amitié"

        

     L’amitié ça se cultive, mais l’amitié n’est pas une plante,

    que l’on arrose,

    Pour moi, l’amitié, c’est la pensée, du présent du passé et  de l’avenir,

    Le plaisir de se rencontrer, de s’écrire ou de se parler.

    Mais ne doit avoir aucune attache pour la lier, elle doit être libre et s’envoler,

    là ou elle veut, là ou elle vit. là ou elle le  peut..... et vivre le temps

    qui lui sera donné. Pour s’épanouir si c’est sa destinée.....

     

    L’indépendance, est la chose la plus précieuse à mon idée.

    Ne pas souffrir et ne pas faire souffrir autrui,

    est le but que je désire tant.....

    Le reste n’a pour moi, que peu d’importance en réalité.

     

    Ceci n’est que le fond de ma pensée en ce qui concerne l’amitié.

    Car il m’a été donné, d’en souffrir et je ne le voulait,

    mais ainsi est fait ce Monde, c’est pourquoi je regarde ailleurs,

    et je suis presque sûr qu’il en existe un autre, plus évolué

    ou ce mot de l’amitié, fait figure de pauvreté, car plus riche 

    en est le sens, s’il est empreint de divinité.

     

    Pour ce qui est de la réalité d’aujourd’hui,

    je me sens libre d’y ajouter,

    que l’amitié n’est qu’un fétu de paille qui

    n’attend que le moment de brûler.

    Ceci n’est pas du pessismisme,

    mais du moins une forme de réalisme

    qui comme un buvard  absorbe l’encre de notre vie......  

     

    Texte de : Alexandre TCHERNOBROVKINE 

     

    Retour accueil 

    Ma définition

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique