• votre commentaire
  •  

    Définition

     

    La religion orthodoxe

    est  une religion chrétienne orientale

    qui s'est séparée de la religion chrétienne occidentale (romaine ou catholique)

    il y a environ mille ans.

    La grande majorité des peuples slaves

    se sont alors ralliés à l'Eglise d'Orient

    dont le siège était à Constantinople.

    Les orthodoxes sont estimés environ

    à 200 millions dans le monde.

     

    Définition



    Le rite orthodoxe met les fidèles en condition

    de grande receptivité dans une atmosphère mystique, associant prières répétitives,

      jeux de lumière des cierges et candélabres,

    et symbolique des icônes.

     

    Définition

     

     

    L'orthodoxie au sens institutionnel,

    celui de l'Église orthodoxe,

    est l'une des trois principales confessions

    du christianisme.

    Elle se nomme aussi « Communion orthodoxe »

    et représente les Églises des sept conciles.

    Le terme fut utilisé pour la première fois pour désigner

    la majorité des chrétiens, c'est-à-dire ceux qui suivaient

    les conciles œcuméniques. Après le schisme de 1054,

    seule une partie des chrétiens utilise le nom.

    Les orthodoxes sont parfois appelés « chrétiens orientaux »,

    à tort, car ceux-ci ne constituent qu'une partie de l'Église orthodoxe mais également une partie de l'Église catholique.

    En 1054, l'orthodoxie fut adoptée

    par quatre des cinq patriarcats

    de l'Église indivise :

    Constantinople, Antioche, Alexandrie et Jérusalem.

    Le seul patriarcat à se séparer fut Rome.

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Cyrille Ier

    (20 Novembre 1946)

    Elu 16eme patriarche de l'Eglise orthodoxe Russe le 27 janvier 2009.

    Il a été intronisé Patriarche de Moscou et

      de toutes les Russies, le 1er février 2009.

     


    votre commentaire
  • La Résurrection

     

     - La Résurrection -


      C'est l'un des événements religieux le plus important

    de la religion orthodoxe et consiste

    en une série de célébrations commémorant la résurrection

    du seigneur Jésus-Christ.

       Pâques marque la fin du carême (une période de 40 jours de jeûne).

       C'est une célébration de la Résurrection

    de notre seigneur et sauveur Jésus-Christ.

    C'est aussi, une célébration de la défaite de la mort.

    Car ni la mort elle même, ni la puissance de la tombe

    pourrait tenir captif notre sauveur.

        Par la crucification, le Christ nous a lavé du pêché

    et par la foi, nous offre la vie éternelle.

        La résurrection de Jésus-Christ est la vérité fondamentale

    et le fait absolu de la foi chrétienne.

        La résurrection révèle la puissance indestructible

    et la sagesse insondable de Dieu.

        La résurrection n'a pas encore abolit la réalité de la mort. Mais elle a révélée son impuissance.

    La mort physique ne détruit pas notre vie de communion

    avec Dieu. Nous passons de la mort à la vie,

    de ce monde déchu au règne de Dieu.

     

    Retour à L'accueil

    La Résurrection


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique