•  

     

    Doctrine religieuse des juifs, le judaïsme est une des plus anciennes religions encore existantes.
    Les termes "judaïsme" et "religion" n' existaient pas dans

    l' hébreu ancien.
    Les juifs parlaient de la Torah, les instructions de Dieu données à Israël,
     qui révèle une vision du monde ainsi qu‘ un mode de vie.

    Le judaïsme ancien,
    dans ses formes historiques, constituait un système culturel intégrant les dimensions individuelle et sociale.
    C' est un système de sanctification selon lequel tout doit dépendre de Dieu,
    à l‘image de modèles révélés d' ordre cosmique et de justice.
    Le christianisme est issu d‘ un courant idéologique juif de la Palestine du Ier siècle après J. -C.,
     et l' islam se fonda au départ en grande partie sur des sources juives.

    Le judaïsme est une religion monothéiste c'est-à-dire que ses croyants croient en un seul Dieu. Les lois les plus importantes ont été définies par Moïse. Les fidèles de cette religion s'appellent les juifs.

     

    Le Judaïsme a été fondé vers -1350. L'Ancien Testament raconte le parcours de ce peuple
     à travers les différents prophètes. Selon la Bible (appelée en hébreu Tanakh, et texte sacré central des Juifs),
    le Judaïsme aurait été créé au Moyen-Orient par l'alliance entre Dieu et Abraham qui aurait vécu
     il y a plus de 4000 ans en Mésopotamie. Le judaïsme enseigne que Dieu se révéla aux enfants d'Israël
    (dans leur ensemble et non à une seule personne) sur le mont Sinaï, et leur donna la Torah (la Loi).
     Celle-ci a un caractère saint, unique et intouchable. Respecter les lois de ce texte est un élément essentiel du judaïsme.
     Il existe un autre livre sacré appelé le Talmud écrit pendant la captivité des hébreux à Babylone.
    La Loi de Dieu consiste, outre les croyances, en prescriptions (mitzvot) rituelles, notamment les rites sacerdotaux
    des sacrifices dans l'enceinte du Temple de Jérusalem, ou éthiques, régissant chaque aspect du quotidien.
     Elle comporte également des parties narratives et poétiques, retraçant le destin du peuple d'Israël
     depuis la création du monde jusqu'à leur entrée après la sortie d'Égypte et une traversée du désert de 40 années.
     Le Temple de Jérusalem fut construit au Xe siècle av. J.-C. par le roi Salomon. Il fut détruit en 70. 

     

    La notion de « peuple élu »

    Pour le judaïsme, il existe deux niveaux de lois dictées par Dieu : les sept lois données à Noé
     qui s'appliquent à l'ensemble de l'humanité, et 613 lois ou mitzvot destinées aux juifs,
     peuple que Dieu a choisi pour le servir. Ces lois, dont les plus connues sont les dix Commandements,
     auraient été reçues par Moïse après la sortie d'Égypte.

    Être « élu » est un lourd privilège : la tradition raconte même que le peuple juif pleurait en recevant ces lois.
     Aussi les conversions sont possibles mais ne sont pas encouragées. Le judaïsme considère que pour être juif,
    il faut être né d'une mère juive. On le demeure même si on ne respecte pas les principes du judaïsme,
    même si on se convertit à une autre religion.

     

     

    Le Judaïsme

     

    Tableau du peintre israélien Roee Yossef Suffrin

    le contact intérieur total avec la vie

     

    Le Judaïsme

     

    La Synagogue pendant la lecture de la Loi (1859, ce tableau contient plus de vingt personnages.
    Il décrit des Juifs sefarades d'une époque indéfinie avec leurs longs châles de prières et leurs turbans, dans
    une digne posture de dévotion, mêlée à une ambiance chaleureuse et conviviale.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique