• Le vol des oies sauvages

     

    Le vol des oies sauvages

     

    Voilà qu’à l’horizon s’élève une clameur ;
     Elle approche, elle vient, c’est la tribu des oies.
     Ainsi qu’un trait lancé, toutes, le cou tendu,
     Allant toujours plus vite, en leur vol éperdu,
     Passent, fouettant le vent de leur aile sifflante.


    Extrait du poème de : Guy de Maupassant

     

    Le poème en entier

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Août 2015 à 20:27

    Bravo pour votre blog ou images et poésies se conjuguent  

    j'aime beaucoup 

    Amicalement 

    Nicole

    2
    Lundi 24 Août 2015 à 08:13

    C'est toujours magique de voir un vol d'oies sauvages, leur formation est parfaite et chacune travaille pour le groupe, et il est vrai qu'à leur passage, les oies domestiques ont comme un regret de devoir rester au sol alors que leurs sœurs s'éloignent dans le ciel

    Passe une belle journée de lundi

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :