• Ma vie

     

    Ma vie

     

     

    Ma vie

     

    La porte d'un autre Monde

     

    Alexandre Tchernobrovkine

     est né prés de Paris

    à Vélizy-Villacoublay (France) le 27 Janvier 1952.

    Ses parents étaient des "russes blancs" immigrés

    aprés la révolution de 1917.

    Le père né à Kiev en 1898

    et la mère à Novotcherkassk en 1910.

    Sa grand-mère maternelle était mariée

    à un général de l'armée impériale russe

    du Tsar Nicolas II.

    Obligé par la vie à travailler comme

    ouvrier à Lyon. Ce changement l'emporta

    prématurément.

    Elle lui racontait ses souvenirs de la "Sainte Russie"

    ou elle avait tout perdu, sa fortune, ses terres 

    et son identité.

    Et il vivra ainsi toute son enfance

    dans une atmosphère russe.

    A l'âge de huit ans il est naturalisé Français, 

    avant il était apatride.

    Il ne parlait pas bien le français à cet âge,

    mais un jour la maîtresse de l'école de

    Ferdinand-Buisson de Vélizy-Villacoublay, 

    lui faisant remarquer cette lacune, 

    un Clic comme une Claque 

    lui donna l'énergie.

    En moins d'un an il le parlait parfaitement.

    Au conservatoire Serge Rachmaninoff de Paris

    ou il fait des études musicales,

    il obtiendra un 2eme prix de violon à 11 ans.

    A 12 ans, il est pensionnaire à l'internat

    Saint Georges de Meudon (Potager du Dauphin).

    Il apprendra avec l'atelier du Père Igor,

    l'iconographie. Il découvre ainsi un "Nouveau Monde",

    la magie des couleurs, les odeurs diverses

    de la peinture, le placage des feuilles d'or

    et la satisfaction de créer.

    Ce Monde là, ne le quittera plus,

    mais il a envie de découvrir la planète.

    A 19 ans il part aux Etats-Unis

    et avec les bus Greyhound

    il visitera les grandes villes américaines.

    A son retour, rêvant toujours de destinations

    lointaines, et après son service militaire,

    obtenant le grade de

    Brigadier Chef

    il passera un concours pour l'emploi

    de personnel navigant commercial

    (steward) à Air France.

    Une carrière de 33 ans s'écoulera ainsi.

    Imprégné de toutes les images

    qui peuplent sa mémoire,

    à la retraite depuis 2007,

    il donne libre cours à son imagination

    dans ses peintures numériques

    et souhaite vous faire partager ses créations.

    Ouvrez donc la porte de ses rêves !....

     

    Bon voyage !....

     

     

     

  •  

    Le traumatisme crânien

     

    William Shakespeare a écrit être ou ne pas être,

    mais pour un traumatisé crânien

    être et ne plus être est la plus 

    terrible réalité de sa vie !.....

    Tel est le cas de mon fils Wladimir,

    né en 1979 percuté par un chauffard à l'âge 

    de 15 ans.

    Je précise que ce chauffard qui a détruit

    sa vie et celle de toute la famille ne s'est jamais

    manifesté, il vit ainsi......

    Il s'appelle GROUTEAU

     Je crois que son prénom est Philippe.

    Je n'ai jamais cherché la vengeance mais je n'ai pas

    compris comment cet homme peut vivre comme si de 

    rien n'était, sans jamais avoir pris de nouvelles

    ni à l'hôpital ni plus tard de ce qu'il était advenu

    comme s'il avait simplement percuté

    un escargot !.....

    Alors qu'il a détruit un jeune garçon merveilleux !

    Sportif, plein d'énergie et qui maintenant n'est plus 

    qu'un lointain souvenir de ce qu'il était !

     


    5 commentaires
  •  

     

    Mon frère

     

    Joyeux Noêl au Paradis mon frère !.... 

     

    Mon frère Michel

     


    votre commentaire
  •  

     

    Bonjour Nicolas !

    En ces jours de fêtes, il est de mon devoir de te prévenir que les tombes de ta grand'mère paternelle et arrière grand-mère arrivent à expiration et que si tu ne renouvelle pas la concession elles iront dans la fosse commune. Pour celà tu dois t'adresser à la Mairie de Vélizy-Villacoublay 78140. Ta grand-mère s'appelait Baronne ..................Tchernobrovkine (elle était une authentique baronne) Von ................à toi de le découvrir.

    J'ai à t'informer si tu ne connais pas ton histoire qu'à l'origine tu devais t'appeler Nicolas Tchernobrovkine comme ton père à sa naissance, fils de Nicolas Tchernobrovkine né en 1898 mort en 1958. Voici pourquoi ce changement de nom en Thenier.

    Ta grand-mère maternelle Nadia LEGER avait souvent l'habitude de venir à Vélizy-Villacoublay dans les années 50 visiter mon père, puisqu'elle était la belle-mère de son fils, elle était riche et venait avec sa limousine et son chauffeur. Comme tu es au courant qu'elle était communiste ou du moins penchant de ce coté,  un beau jour et là c'est ma propre mère qui me l'a  racontée, et je n'ai aucune raison à mettre sa parole en doute, cette scène se passe à Vélizy-Villacoublay dans les année 1954. Elle propose à mon père d'élever ses enfants à savoir Michel (mon frère) né en 1950 et moi Alexandre né en 1952 dans "l'Esprit communiste".

    Mon père qui avait fuit la Russie aprés la prise de pouvoir des bolchéviques dans les années 1920 et qui n'était absolument pas communiste, pris cette demande comme une provocation. il n'hésita pas de prendre Nadia LEGER par le "colbac" et à coups de pompes dans le cul a l'a virer de Vélizy, je reconfirme que ma mère présente de cette scène me l'a racontée bien plus tard.

    Et que crois tu qu'il est arrivé par la suite, tout simplement Nadia LEGER demanda donc, je dis même exigea de son beau-fils Nicolas TCHERNOBROVKINE de changer de nom en THENIER, Sinon plus de "pognon" en vue...... Elle lui coupait les vivres en somme s'il n'obéissait pas. Je te rappelle que toi Pétia et Lola auriez dûs vous appeler Tchernobrovkine. Il n'en fût pas ainsi car ton père s'exécuta à obéir immédiatement à "l'oukase" de sa belle-mère. Ce qui plus tard aprés une dispute causa la mort de mon père en 1958. Je sais pour toi celà semble compliqué et pourtant c'est si simple pour celui qui veut comprendre. Ton père était mon demi-frère et nous portions le même nom à notre naissance : TCHERNOBROVKINE et celà aurait dû être le tien. Je sais il est plus simple de s'appeler Thenier, moins compliqué, mais j'ai à te dire que malgré sa longueur je n'ai eu que rarement des moqueries en France.

    Voilà cette longue lettre pour te dire que si tu ne fais rien pour ta grand'mère et ton arrière grand-mère paternelle, les tombes seront ouvertes et ce qui reste des corps seront placés dans la fosse commune. Cette grand-mère paternelle bien entendu, toute baronne qu'elle fût, ne te rapporte aucun "kopeck" au contraire de Nadia LEGER femme du célébre peintre Fernand LEGER.

    Je précise et te rappelle que toute ma vie je n'ai envié mon demi-frère Nicolas ex Tchernobrovkine (ton père) pour l'argent qu'il obtenait de sa belle-mère Nadia LEGER, (ta grand-mère), j'ai travaillé prés de 40 ans sans devoir rien à personne et celà m'a amené à l'appeler lors d'une dispute de "Maquereau".

    Tu feras ce que tu voudras au sujet de ces tombes qui malgré tout appartiennent à ton histoire.

    Il était de mon devoir de te prévenir.

    Bien cordialement,

    Ton oncle 

    Alexandre TCHERNOBROVKINE

     

    Lettre à mon neveu

     

     


    votre commentaire
  •  

    - Eddie Constantine

     

    d'autres anecdotes sont

    en cours d'écriture.....

    patience !

     

    Anecdotes sur ma carrière à Air France


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique