• Ma découverte !.... Extraordinaire !....

     

     Une grande peinture murale

    d'un peintre suédois trés célébre
    dont je vous dirais le nom à la fin de cet article

    et vous présenterai ses oeuvres grandioses

    dont l'une monumentale est un véritable chef-d'oeuvre.

    Cette peinture murale se trouve dans l'école de ma fille à Stockholm.
     Elle est datée de 1951 et passe inaperçue de tous.

     L'histoire est incroyable !....

     En entrant dans cette école pour la première fois,
    j'avais remarqué sur la droite cette immense peinture faite sur un mur. Et surtout, ce qui m'avait frappé c'était sa qualité,
     du moins la technique d'un peintre de trés grand talent.

    L'un des personnages sur la droite me faisait penser

    à la peinture de Picasso
     dans sa première période que l'on appelle communément "bleue".

    Dans les années 1901 - 1904.

     


    3 commentaires
  •  

     


     Voici, la peinture murale.

    Comme vous pouvez le constater elle a été défigurée par cette horrible couche marron
     en son milieu et bien entendu le non respect envers cette oeuvre,

      par ces chaussures qui trainent....
     Mais moi, cela ne m'a pas laissé indifférent,

    bien au contraire. J'ai donc commencé à prendre des photos

    et détailler les personnages.

     

    Regardez la beauté du personnage de droite.

     


    votre commentaire
  •  

    Voici le personnage de droite en gros plan.

    Le tracé du crayon, l'expression du visâge.
    Tout ici montre une maîtrise parfaite.
     Moi, j'adore !....On dirait vraiment un Picasso de la période bleue....

     

    d'ailleurs regardez les 2 tableaux de Picasso ci-dessous,

    l'influence de Picasso est visible, ne trouvez-vous pas ?

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  


    Maintenant observez une autre partie de cet ensemble grandiose.

     


    votre commentaire
  •  

    Et encore ici ! La finesse du trait de crayon, la modernité du sujet

     


    1 commentaire
  •  

    Magnifique ! Vraiment magnifique...

    (N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les agrandir)

     


    votre commentaire
  • 6


    votre commentaire
  • 7


    votre commentaire
  • La signature de l'artiste

     

    Et maintenant la signature de cet artiste :

     

    Einar Forseth


    votre commentaire
  •  

    Photo de Einar Forset

     

    Alors qui est  Einar Forseth ?

    Einar Forseth était un artiste peintre suédois 1892 - 1988,
     mais aussi illustrateur, dessinateur et professeur.

    Il est partout présent dans l'environnement public suédois.
     C'était un artiste monumental et peintre sur verre.

    Il est trés représenté dans les églises suédoises à travers le pays.
      Il a été trés actif dans la conception de l'art et a composé et décoré de la vaisselle en porcelaine de la manufacture de Lidkôpings. 
    Il est devenu mondialement connu pour ses vitraux de la cathédrale de Coventry (Angleterre).
    Mais son chef-d'oeuvre reste la salle de banquet (le Golden Hall")

    de l'hôtel de ville de Stockholm
     longue de 44 mètres qui est nommée ainsi par ses décorations murales en mozaïque d'or faites d'après ses esquisses.
     Chaque année s'y déroule le banquet du prix Nobel.
     La réalisation de cette oeuvre gigantesque (1921-1923) a nécéssitée environ 18,6 millions de morçeaux de mozaïque
    de couleur de verre et environ 11 kg de 23,5 carats de feuilles d'or. D'inspiration byzantine elle retrace toute l'histoire des événements de la Suède.
     Einar Forseth a exposé partout en Europe à Paris (1925), Londres (1929-1931-1956-1962), Berlin(1922), Trondheim (Norvège 1958),
     Biennale de Salzbourg (1962) et au musée de Coventry (Angleterre) en 1962.
     Il a effectué de nombreux voyages à Paris et je livre ici mon opinion personnellle c'est qu'il me semble impossible
     qu'il n'est pas rencontré Picasso et qu'il ai été plus ou moins influencé d'une certaine manière. Ceci n'est que mon opinion.
     Voilà donc l'histoire de cette peinture monumentale qui se trouve dans le hall d'entrée de l'école de ma fille à Stockholm.
     Peinture ignorée de tous, massacrée, je ne sais par quelle décision avec cette horrible couche marron en son milieu.
    Mais une oeuvre trés belle et qui m'avait impréssionnée dés la première fois que je l'ai vu.
     Il me reste à chercher à me renseigner pourquoi Einar Forseth a peint sur ce mur en 1951.
    Et qu'était ce bâtiment avant d'être transformé en école. Maintenant, je vais vous présenter quelques une de ses nombreuses oeuvres
     et surtout 3 panoramas à 360° de la "Golden room" de l'hôtel de ville de Stockholm.        

     

     Bonne visite !....   

     

     (Source Wikipédia)

     


    1 commentaire
  •  

    L'hôtel de ville de Stockholm vue de nuit

     

     

    Vue à 360° DE L'Hôtele de Ville de Stockholm

     

     

    L'hôtel de ville de Stockholm vue de nuit

     

    L'Hôtel de Ville de Stockholm a été construit entre 1911 et 1923 d'après les dessins de l'architecte Ragnar Ostberg. C'est l'un des plus remarquables édifices conçus dans le style national romantique. Les magnifiques façades abritent derrière leurs huit millions de briques aussi bien des bureaux que des locaux de réunion et des salles des fêtes. Ragnar Ostberg s'est inspiré des palais italiens de la Renaissance pour construire l'Hôtel de ville autour de deux "piazza" appelées Cour des Citadins et Hall bleu.

    C'est dans le Hall bleu, la plus grande salle de fête de l'Hôtel de Ville, que se déroule la fête qui a lieu après la remise du Prix Nobel, le 10 décembre de chaque année. C'est là aussi que se trouve l'un des plus grands orgues de l'Europe du nord avec plus de 10 000 tuyaux et 138 jeux.
    Dans la Salle du Conseil, se réunit régulièrement, un lundi sur deux, le Conseil municipal de Stockholm.
    Sur les gradins destinés au public, environ 200 personnes peuvent s'asseoir.
    La Voûte des Cent forme l'entrée d'honneur de l'Hôtel de ville et mène directement aux salles des Fêtes. Le plafond est une voûte d'arête constituée de cent éléments. Sur une avancée du mur on peut voir des parties du Carillon de Saint-Georges. En été, à midi et à 18 heures, il subit une rotation, et Saint-Georges et le dragon apparaissent sur le balcon extérieur pendant que le carillon joue l'air de Saint-Georges.
    L'Ovale a été destiné aux tapisseries de Tureholm, tissées en France, à Beauvais, à la fin du 17ème siècle. C'est là qu'ont lieu, tous les samedis après-midi, les mariages civils.
    De la Galerie du Prince, utilisée pour les réceptions données par la Ville de Stockholm, on a une vue splendide sur Riddarfjärden.
    La Salle des Trois couronnes tire son nom des trois lustres en forme de couronne dorés qui pendent des poutres au plafond. Le mur nord est recouvert de soie brochée fabriquée en Chine.
    Les deux magnifiques portes de cuivre pèsent une tonne chacune et cachent

    la Salle dorée. (Golden Room ou la Salle d'Or) Avec une mosaïque formée de plus de dix-huit millions de morceaux de verre et d'or,

      Einar Forseth

    a réalisé une salle des banquets scintillante d'or où peuvent s'asseoir jusqu'à 700 invités. Dominant la salle, sur le mur du fond, "La reine du Mälar, Stockholm, reçoit l'hommage de l'Orient et de l'Occident".

     

    Vue à 360° Le Lien

     

    retour accueil

    L'Hôtel de Ville de Stockholm

    ou suite jusque la page 6 (Fin de la découverte)

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique